Opérateur de site récréotouristique

Professionnel

Tu as...

  • Une bonne endurance physique
  • La capacité de travailler en équipe, d’encadrer et de superviser
  • Des aptitudes à communiquer avec le public
  • Le sens de l’organisation et de la débrouillardise
  • Une bonne capacité d’adaptation

Tu te vois...

  • Travailler à l’extérieur
  • Travailler en région éloignée
  • Protéger la nature et l’environnement
  • Travailler physiquement
  • Utiliser des outils motorisés et faire de l’entretien mécanique
Le métier d'opérateur de site récréotouristique pourrait t'intéresser
Description
du métier

La formation pour devenir opérateur de site récréotouristique permet d’acquérir plusieurs accréditations reconnues, telles que Premiers soins, CSST et ASP construction, trappage et piégeage, abattage manuel sécuritaire, certificat de conduite d’embarcations marines et certification Tag4 en propane. Mécanique de véhicules légers, entretien d’immeubles, menuiserie, informatique, utilisation d’outils divers (GPS, boussoles, cartes topographiques, etc.) et gestion d’un poste d’accueil sont d’autres compétences que tu apprendras à développer pour pratiquer ce métier diversifié et peu banal.

Conditions de travail
  • Semaine de travail moyenne de 40 à 50 heures
  • Travail souvent saisonnier
  • Travail de soir et de fin de semaine régulier
  • Quarts de travail réalisés à l’extérieur
  • Comporte éventuellement des déplacements
  • Salaire moyen de 20 $ de l’heure
Bon à savoir
  • L’opérateur joue un rôle clé dans la gestion d’une entreprise récréotouristique. Il est appelé à faire de l’aménagement, de l’entretien et réparation, mais également du service à la clientèle.
  • L’opérateur d’un site récréotouristique peut travailler dans une multitude d’entreprises : en pourvoirie, dans les camps de vacances ou même dans les parcs régionaux et provinciaux.
Formation
Scolarité nécessaire

AEP - Attestation d'études professionnelles

AEP en opération et entretien d’un site récréotouristique