Interprète du milieu naturel

Collégial

Tu as...

  • Une facilité à communiquer, du leadership, de l’entregent et de la créativité
  • Une personnalité courtoise, accueillante, sociable et dynamique
  • Le sens de l’organisation et de la planification
  • Le sens de l’observation
  • Une bonne capacité à travailler en équipe

Tu te vois...

  • Travailler à l’extérieur
  • Communiquer dans plus d’une langue
  • Tisser des liens et des contacts humains
  • Partager ta passion de nature et éduquer les gens
Le métier d'interprète du milieu naturel pourrait t'intéresser
Description
du métier

L’interprète du milieu naturel conçoit et propose des programmes éducatifs sur le milieu naturel. Il anime des activités afin de sensibiliser et de transmettre des connaissances vulgarisées et des informations sur le milieu naturel. Il sait réaliser une multitude d’activités différentes : visite et randonnée guidées, animation dans une classe, causerie, activité théâtrale, animation au micro à bord d’un bateau, etc. Il peut constamment se perfectionner en s’enrichissant de nouvelles connaissances.

Conditions de travail
  • Semaine de travail moyenne de 35 à 40 heures
  • Travail parfois les soirs, les fins de semaine et les jours fériés, souvent saisonnier
  • Quarts de travail réalisés principalement à l’extérieur, nécessitant d’être debout pendant de longues heures
  • Salaire variant de 25 000 $ à 73 000 $ annuellement
Bon à savoir
  • Naturaliste, guide-naturaliste et naturaliste-interprète sont d’autres titres que peuvent porter les interprètes du milieu naturel.
  • Un interprète du milieu naturel polyvalent peut travailler hiver comme été et éviter la saisonnalité de l’emploi.
  • L’interprète du milieu naturel peut travailler au sein d’une équipe ou en solitaire.
Formation
Scolarité nécessaire

DEC - Diplôme d'études collégiales

  • DEC en techniques du milieu naturel, option aménagement et interprétation du patrimoine
  • DEC en techniques de bioécologie

Il est possible de faire reconnaître des acquis et des compétences : pour plus d’information, consulte le CQRHT