Ouvrier en production de plants forestiers

Professionnel

Tu as...

  • De l’intérêt pour la croissance des arbres
  • Des aptitudes pour les travaux manuels tout en étant minutieux et observateur
  • Une bonne capacité d’adaptation et de la polyvalence

Tu te vois...

  • Faire pousser des arbres qui seront reboisés en forêt publique et privée à la grandeur du Québec
  • Être souvent dehors et relever des défis en équipe
  • Travailler physiquement et accomplir des tâches variées qui demandent de l’application
  • Maîtriser toutes les facettes du fonctionnement d’une pépinière
  • Faire un métier qui contribue à la lutte aux changements climatiques
Le métier d'ouvrier en production de plants forestiers pourrait t'intéresser
Description
du métier

L’ouvrier en production de plants forestiers travaille dans des pépinières spécialisées qui produisent chaque année les millions d’arbres destinés au reboisement. Les ouvrières et les ouvriers produisent des plants forestiers en serre, en tunnel et au champ. Au cours de leur travail, ils effectuent l’ensemencement, l’empotage, le triage, l’irrigation, la fertilisation, le désherbage et l’éclaircie-repiquage des différents plants forestiers. De plus, ils veillent à la préparation des livraisons, à l’installation et à l’enlèvement des protections hivernales, à l’entretien des serres et des tunnels ainsi qu’à l’entretien mineur de l’outillage. Afin d’effectuer ces travaux, les ouvrières et les ouvriers utilisent de l’équipement mécanisé et motorisé, des outils manuels, du matériel pour l’empotage, des engrais et des pesticides

Conditions de travail
  • Semaine de travail moyenne de 40 heures
  • Travail saisonnier, de 4 à 6 mois par année
  • Certains postes sont syndiqués
  • Le travail s’effectue seul ou en petite équipe, réalisé à l’extérieur et à l’intérieur dans toutes sortes de conditions climatiques
  • Le salaire horaire moyen se situe entre 18 $ et 21 $
Bon à savoir
  • Chaque année c’est plus de 150M de plants forestiers qui sont livrés par les pépinières en vue d’êtres reboisés à la grandeur du territoire
  • Il y a des pépinières forestières dans la majorité des régions du Québec. Le réseau québécois des pépinières forestières compte dix-neuf centres de production, soit six pépinières publiques et treize pépinières privées.
  • Les principales essences de résineux cultivées au Québec sont les épinettes (noires, blanches, rouges et de Norvège), les pins (gris, blancs et rouges) et certaines espèces de mélèzes (laricin et hybrides).
Formation
Scolarité nécessaire

L'apprentissage du métier se fait actuellement en entreprise

Travailler dans une pépinière forestière vous intéresse ? Vous trouverez ici la liste des pépinières publiques et privées du Québec. N’hésitez pas à les contacter !