Agent de protection de la faune

ProfessionnelCollégial

Tu as...

  • L’amour de la nature
  • Une bonne condition physique
  • Un bon jugement te permettant d’agir rapidement en cas d’urgence
  • Un sens développé des responsabilités, de l’autonomie et de la débrouillardise
  • Un sens développé de l’observation et de l’aisance à travailler en équipe
  • Du civisme, de la discipline et de l’honnêteté

Tu te vois...

  • Travailler à l’extérieur et dans la nature
  • Interagir régulièrement avec le public
  • Veiller à l’application de la réglementation
  • Protéger les espèces fauniques du Québec et leurs habitats
Le métier d'agent de protection de la faune pourrait t'intéresser
Description
du métier

De nos jours, la mission des agents de protection de la faune ne se limite plus à surveiller, à enquêter, à saisir et à procéder à des arrestations en vertu des lois régissant la faune au Québec. En plus d’assurer la sécurité de la population, notamment lors d’intrusions d’animaux sauvages en milieux urbains, les agents de protection de la faune interviennent également en amont en offrant, au grand public, des activités de prévention, de sensibilisation et de formation.

Que ce soit en camion, en chaloupe, en hélicoptère ou en véhicule tout terrain, l’agent de protection de la faune assure une surveillance sur l’ensemble du territoire qu’il protège.

Conditions de travail
  • Semaine de travail moyenne de 40 heures
  • Des emplois réguliers et occasionnels offerts dans toutes les régions administratives du Québec
  • Quarts de travail réalisés à l’extérieur
  • Salaire variant de 46 607 $ à 64 557 $ annuellement
Bon à savoir
  • Les agents de protection de la faune sont des agents de la paix soumis au Code de déontologie policière. Par toutes les conditions météorologiques, ils sont mobilisés sept jours sur sept dans toute la province.
  • Chaque année, des chefs d’accusation de différentes natures sont déposés par les agents de protection de la faune, dont, par exemple, la chasse de nuit, la possession illégale de gibier, les activités de chasse, de pêche ou de piégeage en temps prohibé, etc.
Formation
Scolarité nécessaire

DEP - Diplôme d'études professionnelles

Les personnes intéressées à devenir agente ou agent de protection de la faune doivent détenir une formation postsecondaire d’au moins un an dans un domaine lié à l’emploi, dont les techniques biologiques, policières ou juridiques. Au niveau professionnel, elles peuvent par exemple réaliser cette formation :

  • DEP en protection et exploitation de territoires fauniques

Pour plus d’information afin de faire reconnaître des acquis et des compétences, consulte ce site :

http://www.education.gouv.qc.ca/adultes/bilan-et-reconnaissance-des-acquis

Pour de plus amples renseignements concernant ce choix de carrière, ainsi que le processus de sélection au sein de la fonction publique :

Protection de la faune – Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Brochure de présentation de la Protection de la faune

DEC - Diplôme d'études collégiales

Les personnes intéressées à devenir agente ou agent de protection de la faune doivent détenir une formation postsecondaire d’au moins un an dans un domaine lié à l’emploi, dont les techniques biologiques, policières ou juridiques. Au niveau collégial, elles peuvent par exemple réaliser ces formations :

  • DEC en techniques d’aménagement cynégétique et halieutique
  • DEC en techniques du milieu naturel, option conservation de la faune

Pour plus d’information afin de faire reconnaître des acquis et des compétences, consulte ce site :

http://www.education.gouv.qc.ca/adultes/bilan-et-reconnaissance-des-acquis

Pour de plus amples renseignements concernant ce choix de carrière, ainsi que le processus de sélection au sein de la fonction publique :

Protection de la faune – Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Brochure de présentation de la Protection de la faune

AEC - Attestation d'études collégiales

Les personnes intéressées à devenir agente ou agent de protection de la faune doivent détenir une formation postsecondaire d’au moins un an dans un domaine lié à l’emploi, dont les techniques biologiques, policières ou juridiques. Elles peuvent par exemple réaliser cette formation :

  • AEC en protection de la faune au Collège d’Alma

Pour plus d’information afin de faire reconnaître des acquis et des compétences, consulte ce site :

http://www.education.gouv.qc.ca/adultes/bilan-et-reconnaissance-des-acquis

Pour de plus amples renseignements concernant ce choix de carrière, ainsi que le processus de sélection au sein de la fonction publique :

Protection de la faune – Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Brochure de présentation de la Protection de la faune