Agent de protection des forêts contre le feu,

ça te tente?

TU AS…

  • Une bonne condition physique

  • Une bonne capacité de gestion du stress

  • Un bon jugement

  • De l’autonomie, de la débrouillardise et le sens des responsabilités

  • Le sens de l’observation

  • Le sens de l’organisation

  • Un esprit d’initiative, d’analyse et de synthèse

  • Une bonne capacité d’adaptation

  • Une facilité de communication et de persuasion

  • De la diplomatie

  • Du leadership et un esprit d’équipe

  • De la minutie

 

TU TE VOIS…

  • Travailler physiquement

  • Travailler à l’extérieur

  • Travailler avec le public

  • Planifier, coordonner et diriger

  • Lire, rédiger et communiquer

 

LE MÉTIER D’AGENT DE PROTECTION DES FORÊTS CONTRE LE FEU POURRAIT T'INTÉRESSER!

L’agent de protection contre le feu supervise les activités de lutte et de prévention contre les incendies de forêt. Une grande partie de son travail est de sensibiliser les différents utilisateurs des milieux forestiers aux causes et aux conséquences des incendies de forêt d’origine humaine. Il peut, entre autres, être amené à inspecter de la machinerie forestière, car celle-ci est souvent responsable d’incendies de forêt lorsqu’elle est mal entretenue.

 

LA SCOLARITÉ NÉCESSAIRE :

  • DEP en aménagement de la forêt

  • DEC en technologie forestière

 

LES CONDITIONS DE TRAVAIL :

  • Semaine de travail moyenne de 40 heures

  • Travail fixe sauf en période d’incendies

  • Travail parfois saisonnier et à horaire irrégulier

  • Peut nécessiter de s’absenter quelques jours

  • Quarts de travail réalisés à l’extérieur et à l’intérieur

  • Nécessite des déplacements pouvant être de grandes distances

  • Salaire variant de 44 000 $ à 57 000 $ par année (données de la SOPFEU)

 

LES INSTITUTIONS D’ENSEIGNEMENT :

  • Centre de formation professionnelle en foresterie de l’Est-du-Québec

  • Centre de formation professionnelle du Fleuve-et-des-Lacs

  • Centre de formation professionnelle Dolbeau-Mistassini

  • École de foresterie de Duchesnay

  • École forestière de La Tuque

  • Centre de formation professionnelle le Granit

  • Centre de formation Harricana

  • Centre de formation professionnelle de Forestville

  • Centre de formation professionnelle Mont-Laurier

  • Cégep de Baie-Comeau

  • Cégep de Chicoutimi

  • Cégep de Sainte-Foy

  • Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

TÉMOIGNAGE

Son nom : Pierre Bordeleau

Son métier : Agent de protection

Son employeur : Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU)

Son patelin : Baie-Comeau, Roberval, Maniwaki et Val-d’Or

Ce qu'il a à dire : « C’est un travail d’équipe. Il faut être à l’écoute des autres et tenir compte de leur expérience. »

1/6
BON À SAVOIR
  • La prévention, est-ce que ça donne quelque chose? Oui, sans aucun doute! Les statistiques des dernières décennies le confirment : les incendies de forêt allumés par des activités humaines sont en baisse de 40% depuis 1990. Ces résultats encourageants incitent la SOPFEU à poursuivre ses efforts de sensibilisation auprès des utilisateurs de la forêt. Rappelons que chaque année, 70% des incendies de forêt sont causés par les activités humaines alors que la foudre en allume 30%.

  • Un hectare, c’est quoi au juste? L’hectare est une mesure de superficie que l’on utilise pour évaluer la surface brûlée par un incendie de forêt. Un hectare mesure 100 mètres par 100 mètres. Pour évaluer ce que cela représente, souvenez-vous de ce petit truc : un hectare correspond à environ deux terrains de football. Si un incendie détruit six hectares, ce sont douze terrains qui sont partis en fumée.

  • Qu’ils soient de type CL215, CL215T ou CL415, les avions-citernes sont employés le plus souvent en attaque initiale sur un incendie. Ils peuvent déverser environ 6 000 litres d’eau en quelques secondes. Et contrairement à une idée très répandue, un plongeur présent dans un lac ne peut être « aspiré » par un avion-citerne puisque les trappes par lesquelles l’eau s’engouffre sont de la taille d’une main, soit environ 10 cm par 20 cm, en plus d’être grillagées!

Ce site, offert par l'Association forestière des deux rives, vise la promotion des métiers de la forêt et du bois.

870, avenue de Salaberry, bureau 103

Québec (Québec) G1R 2T9

af2r.org  |  418 647-0909  |  info@af2r.org