Biologiste,

ça te tente?

TU AS…

  • Une facilité à travailler en équipe

  • De l’habileté à communiquer

  • Des aptitudes en sciences

  • De l’habileté à analyser et à résoudre des problèmes

  • De la créativité

  • De la minutie

  • Le sens de l’organisation et de l’observation

  • L’esprit d’analyse et de synthèse

 

TU TE VOIS…

  • Travailler en plein air et en laboratoire

  • Travailler physiquement

  • Croire en la protection de l’environnement

  • Manipuler des instruments

  • Résoudre des situations problématiques

  • Comprendre des phénomènes

  • Rédiger, communiquer et informer

  • Être méthodique, précis et rigoureux

 

LE MÉTIER DE BIOLOGISTE POURRAIT T'INTÉRESSER!

Le biologiste est un expert en sciences de la vie. Il peut se spécialiser dans de nombreux domaines, tels que l’écologie, la microbiologie, l’entomologie et la génétique. Qu’il travaille sur le terrain ou dans un laboratoire, ses compétences sont utiles en recherche, en gestion des ressources naturelles et en protection de la nature.

 

LA SCOLARITÉ NÉCESSAIRE :

Un baccalauréat en biologie (il est possible de se spécialiser en poursuivant à la maîtrise et au doctorat).

 

LES CONDITIONS DE TRAVAIL :

  • Semaine de travail moyenne de 35 à 40 heures

  • Horaire fixe ou parfois irrégulier pour les travaux de recherche et de terrain

  • Quarts de travail à l’extérieur et à l’intérieur

  • Salaire variant de 22 $ à 42 $ l’heure (Emploi-Québec, 2009-2011)

 

LES INSTITUTIONS D’ENSEIGNEMENT :

  • Université du Québec à Rimouski

  • Université du Québec à Chicoutimi

  • Université Laval

  • Université du Québec à Trois-Rivières

  • Université de Sherbrooke

  • Université Concordia

  • Université de Montréal

  • Université McGill

  • Université du Québec à Montréal

TÉMOIGNAGE

Son nom : Andréanne Désy

Son métier : Biologiste et adjointe au coordonnateur

Son employeur : Agence régionale de mise en valeur des forêts privées de la Chaudière

Son patelin : Thetford Mines (Chaudière-Appalaches)

Ce qu'elle a à dire (les yeux pétillants) : «Il n’y a pas une journée où je vais aller sur le terrain sans en revenir émerveillée. »

1/3
BON À SAVOIR
  • Que ce soit pour informer, sensibiliser, convaincre ou diffuser des résultats de recherche, la communication est au cœur du travail du biologiste.

  • Spécialiste du monde vivant, le biologiste peut se spécialiser dans une multitude de domaines : écologie, microbiologie, aménagement de la faune, santé humaine, etc.

  • Il travaille à l’intérieur comme à l’extérieur, dans des bureaux, des laboratoires et en milieu naturel.

Ce site, offert par l'Association forestière des deux rives, vise la promotion des métiers de la forêt et du bois.

870, avenue de Salaberry, bureau 103

Québec (Québec) G1R 2T9

af2r.org  |  418 647-0909  |  info@af2r.org