Abatteur manuel

Professionnel

Tu as...

  • Une bonne dextérité manuelle
  • De l’endurance physique et de l’agilité
  • Envie d’avoir une vie qui est liée à la nature
  • Un bon sens de l’observation et de l’organisation
  • Le désir d’agir de manière responsable et de suivre des standards de santé et de sécurité élevés

Tu te vois...

  • Être dehors en forêt
  • Manipuler et entretenir des scies, des outils et de la machinerie
  • Travailler avec ton corps et développer tes capacités physiques
  • Maîtriser des techniques éprouvées et suivre un plan de travail seul ou en petite équipe
  • Développer des relations de confiance avec des propriétaires forestiers et être reconnu pour ton expertise
  • Travailler à ton compte éventuellement
Le métier d'abatteur manuel pourrait t'intéresser
Description
du métier

L’abatteur manuel est un expert du maniement de la scie à chaîne. Il maîtrise toutes les techniques manuelles de coupe, ébranchage et de tronçonnage sécuritaires des arbres lors des travaux de récolte forestière. L’abatteur manuel travaille parfois en tandem avec un opérateur de débusqueuse pour transporter les arbres récoltés jusqu’en bordure de chemin. C’est un professionnel vigilant, en bonne forme physique et dont le savoir-faire est reconnu.

Conditions de travail
  • Semaine de travail moyenne de 40 heures et possibilité d’en faire d’avantage
  • Travail saisonnier sur une période de 5 à 10 mois par année. Ce qui permet d’équilibrer vie personnelle et professionnelle
  • Quarts de travail effectués seul ou en petite équipe avec un conducteur de débusqueuse
  • Possibilité d’avantages intéressants comme remboursement des dépenses de transport, d’équipement et véhicule de travail fourni
  • Progresse dans ta carrière en devenant entrepreneur forestier
  • Fait l’expérience de la nature dans toutes sortes de conditions climatiques
  • Salaire généralement à la production de 1150 $ en moyenne par semaine
  • Possibilité de négocier selon l’expérience et le type de travail
Bon à savoir
  • Couper un arbre en tenant compte du relief, du vent et de la direction de chute souhaitée c’est tout un art. Un bon bûcheron est l’expert de cela !
  • Comme les déplacements quotidiens peuvent être importants, il faut aussi avoir le goût de l’aventure et de la vie de groupe, car il arrive parfois d’être hébergé en forêt durant la semaine dans des campements ou chez des pourvoyeurs.
  • Les campements forestiers ont beaucoup évolué depuis les dernières années. Cuisine santé et variée, accès à internet wi-fi, buanderie et autres commodités sont courants.
Formation
Scolarité nécessaire

DEP - Diplôme d'études professionnelles

  • DEP en abattage manuel et débardage forestier.

Pour celles et ceux qui travaillent dans le milieu sans avoir fait de cours, il est possible de faire reconnaître ses acquis et ses compétences dans la majorité des établissements d’enseignement offrant le DEP. Des programmes d’apprentissage en milieu de travail sont également disponibles.